Toujours à la recherche de nouveautés, Wastedboys vous fait découvrir une jeune marque parisienne de tee shirts et sweat shirts à l’univers délirant, il s’agit de BOOTEE ! Fondée début 2014, cette très jeune marque commence à faire parler d’elle car pour se démarquer, Bootee réalise l’ensemble de leurs collections manuellement. Tous les vêtements sont peints à la main, donc chaque pièce est unique ! C’est plutôt cool d’avoir un tee shirt que l’on ne retrouvera pas sur le premier venu.

bth14 026

J’ai donc découvert Bootee par l’intermédiaire de leur RP ( relation presse ) qui m’a très gentiment proposé de réaliser une interview du créateur, Paul.

J’ai alors posé une série de questions au créateur de Bootee, voici les informations supplémentaires que je souhaitais avoir sur la marque :

– Que signifie BOOTEE ?

C’est un jeu de mot entre « my boo », mignon, et le mot « tee » de teeshirt. Bootee c’est un monde qu’on a créé (d’où notre petite planète), un univers totalement décalé, coloré, et festif, à l’imagination débordante ! Ouvert d’esprit, aussi.

– Comment cette marque est-elle née ?

À la base, nous étions deux chez Bootee, avec une amie on avait dans l’idée de créer notre propre marque, pour se différencier de tous les T-shirts qu’on nous propose aujourd’hui. On adore la mode et on voulait changer des marques « classiques » et de la sérigraphie, et proposer enfin quelque chose d’original, un peu comme nous deux! Tous les T-Shirts qu’on a créé sont des hauts qu’on aurait toujours voulu avoir et voir dans la vie de tous les jours.

– Quel est l’objectif de la marque ? ( mettre en avant le savoir-faire français, les jeunes créateurs…)

On a pas d’objectifs précis, on fait surtout ça pour le plaisir. On n’a pas la prétention de dire que nous sommes la nouvelle marque de demain. L’important pour nous c’est de créer et de voir que les gens veulent porter nos pièces parce que notre travail leur plait.

– La marque a-t-elle connue une évolution depuis le lancement ?

Une grosse évolution même! Déjà par l’organisation, on ne travaille plus comme au début. Je travaille avec deux nouvelles personnes ainsi que ma copine. Du coup, c’est plus facile de gérer, on est plus nombreux, et chacun a son domaine! C’est une petite organisation familiale tout ça. Une évolution au niveau de la demande aussi, on produit beaucoup plus qu’avant. Ainsi que dans les inspirations, nouveaux motifs, nouvelles couleurs…mais ça vous le verrez dans la prochaine collection !

  – Combien de personnes travaillent autour de cette marque ?

On est quatre, moi et Kevin à la création et à la fabrication, et Yannis et Adeline, qui gèrent tout l’aspect communication et RP.

   – Vous considérez-vous comme des artistes puisque vos vêtements sont des pièces uniques ?

Bien sûr ! C’est un vrai travail d’artiste, on réalise nos T-Shirts à la main. Et on y passe beaucoup de temps, comme un peintre sur une toile, ou un couturier sur une pièce.. En plus, à la base nous sommes tous les quatre des artistes, moi je suis ébéniste, Kévin est graphiste, Adeline musicienne, et Yannis travaille dans la mode. Je pense que ça doit se ressentir dans nos collections, ce mélange artistique…

– Comment entretenir un vêtement peint à la main ?

Il suffit juste de le laver à 30°, à l’envers, en machine. On ne fait nos collections qu’avec des T-Shirts en coton: aucun problème, j’ai du laver les miens 40 fois, ça ne bouge pas. En plus avec le temps, le lavage donne une sorte de patine à l’imprimé, qui ne fait plus qu’un avec la pièce, c’est vraiment cool!

– Quels sont les projets futurs envisagés pour BOOTEE ? 

On pourrait juste dire que l’on voit le futur comme ça : ouvrir une sorte d’atelier-shop Bootee, où je puisse créer les pièces en direct, en joignant mon métier d’ébéniste. Que les gens puissent voir le processus de travail, mais puisse aussi acheter toute la boutique : des vêtements Bootee, aux tables ou cintres en bois que je confectionnerai moi-même.

1400415753.742325.491400416149.721690.45

1er ambCapture d'écran 2014-06-06 20.39.54

Voilà, maintenant que nous en savons beaucoup sur cette marque colorée et décalée, il me reste à vous dire que vous pouvez les retrouver sur leur page Facebook ainsi que sur Etsy pour dénicher la pièce unique qui vous correspond. Comptez entre 50 et 60 euros pour un tee shirt et 200 euros pour un sweat. N’oubliez pas ce n’est pas la quantité qui motive cette marque, mais la qualité !

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, à bientôt !

Publicités